Recherche Menu

L'aménagement paysager, un bon investissement?

Un projet d'aménagement paysager réussi de sa propriété permet de jouir pleinement de son terrain et de se distinguer de ses voisins. Mais en plus de ces bénéfices esthétiques et distinctifs, cela peut également se révéler être un bon investissement qui augmente la valeur de la propriété.

Investissement à prévoir

Un projet d'aménagement paysager peut s'étaler sur plusieurs mois ou sur plusieurs années, en fonction de l'ampleur des travaux et de votre budget. Dans un premier temps, il est nécessaire de déterminer vos besoins et vos envies pour votre aménagement extérieur. Vous devez dresser la liste des éléments que vous souhaitez obtenir (piscine, potager, terrasse, cabanon, fontaine, parterre de fleurs, pergola, espace de jeu, pelouse...). Néanmoins, il faut consulter le Code de construction du Québec afin de connaitre les règles de zonage, les obligations concernant les emplacements, les mesures de sécurité et obtenir des informations sur les choix des techniques et des matériaux. Après avoir élaboré votre projet et vérifié sa faisabilité, vous devez obtenir les permis adéquats auprès de votre municipalité. Par courtoisie, allez discuter avec vos voisins de votre projet et expliquez-le, pour éviter les reproches pendant les travaux et les situations inconfortables.

Votre projet doit également tenir compte des caractéristiques de votre terrain et notamment du type de sol (argileux, limoneux ou sablonneux). Le type de sol de votre terrain décidera de la possibilité de planter certains végétaux ou d'installer certaines structures. La pente de votre terrain doit aussi être prise en compte pour savoir si un drainage sera nécessaire ou non. Il faut aussi sélectionner les arbres et les plantes que vous conserverez, tenir compte des zones exposées au vent et de l'ensoleillement des parties de votre terrain. Vient ensuite le choix du professionnel :

  • Concepteur-paysagiste :
    C'est un spécialiste des végétaux et de l'aménagement paysager.

  • Architecte-paysagiste :
    Le coût de ses services est plus élevé que pour un concepteur-paysagiste, car il est diplômé en conception architecturale, en horticulture et en génie. Il s'occupe principalement de projets de grande envergure.

  • Entrepreneur-paysagiste :
    Grâce à sa formation, il peut planter des végétaux et installer des systèmes d'irrigation, des allées ou des terrasses.

L'investissement financier pour votre aménagement paysager varie en fonction des matériaux et des végétaux choisis, des éléments à ajouter à votre terrain, et de l'ampleur des travaux à réaliser. Les travaux prévus ne doivent pas dépasser le budget que vous vous êtes fixé au préalable. Dans l'idéal, votre budget pour l'aménagement paysager de votre propriété doit représenter entre 10 et 15 % de la valeur de votre propriété. Cette somme doit prendre en compte les végétaux, le terrassement, le nivellement, les allées et les équipements. Cependant, si vous souhaitez ajouter un spa ou une piscine sur votre terrain, votre budget devra représenter entre 20 et 25 % de la valeur de votre propriété. Votre budget peut être revu à la baisse si vous êtes en mesure d'effectuer tout ou partie de ces travaux. Dans ce cas, vous devrez prendre en compte le coût de la location des outils et des appareils dans votre budget.

Augmentation de la valeur de votre propriété

Un aménagement paysager réussi est un bon investissement, car cela améliore la qualité de vie dans sa propriété et permet d'augmenter la valeur de sa propriété. En effet, un bel aménagement extérieur s'avère avantageux lorsque l'on souhaite revendre sa propriété. Les éventuels acheteurs qui viennent la visiter prennent souvent inconsciemment leur décision dès les premières minutes de la visite, lorsqu'ils découvrent le terrain, l'aménagement et l'aspect extérieur de la maison. L'aménagement paysager possède donc un grand pouvoir de séduction sur les acheteurs à condition de l'entretenir régulièrement en tondant le gazon, taillant la haie, ramassant les feuilles mortes, nettoyant les pavés et en élaguant les arbres.

Il est important de savoir que cet investissement peut augmenter de 15 à 20 % la valeur de revente de votre propriété. Par conséquent, il est possible de récupérer en tout ou en partie les fonds investis pour aménager son terrain. Certains éléments paysagers participent à l'augmentation de la valeur de la propriété, comme une haie de qualité supérieure, des arbres matures, de magnifiques parterres de fleurs, une terrasse ou un patio. Pour séduire les acheteurs avec votre aménagement extérieur, vous pouvez également créer une ambiance chaleureuse avec des pots de fleurs colorés, des chaises longues sur la terrasse et des plantes odorantes qui octroieront à votre jardin un caractère unique et distinctif.

Investir progressivement et intelligemment

Lorsque l'on vient d'acquérir une propriété, il faut prendre le temps avant de commencer son projet d'aménagement paysager. En effet, il est important de bien connaitre sa propriété pour identifier les améliorations à apporter à son terrain. De plus, un aménagement paysager peut se révéler coûteux. Il est donc conseillé d'investir progressivement et intelligemment si vous n'avez pas les moyens de payer directement l'ensemble des travaux nécessaires. Pour commencer, vous devez créer une liste des choses que vous souhaitez apporter ou modifier dans votre terrain. Essayez ensuite d'estimer la durée des travaux et la durée pendant laquelle vous pensez rester dans votre propriété.

Vous devez également déterminer quels aménagements paysagers apporteront un retour sur investissement au moment de la revente. Vous pouvez obtenir ces informations auprès de votre courtier immobilier qui est censé connaitre votre secteur de résidence. Par exemple, si toutes les maisons de votre quartier ont une entrée en asphalte alors que vous prévoyez réaliser la vôtre entièrement en pavés, votre maison ne se vendra probablement pas plus chère.

Entamez ensuite les travaux de manière progressive, élément par élément, dans le respect de votre budget. Vous pourrez ainsi suivre pas à pas l'évolution de votre projet, et procéder à des modifications des prochaines étapes si cela est nécessaire et selon vos envies qui peuvent fluctuer d'une année sur l'autre. Une fois que votre projet d'aménagement paysager sera terminé, communiquez avec un professionnel qui procédera à l'estimation de votre propriété pour constater l'évolution de son prix et l'efficacité de vos travaux.