Recherche Menu

Aménager une piscine naturelle

De nos jours, de plus en plus de possibilités écoresponsables sont offertes afin de revenir à des tendances plus naturelles et ainsi minimiser l'impact écologique sur la planète. Cette tendance se remarque également dans les différents types de piscines.

Exemple de l'aménagement d'une piscine naturelle

Autrefois, il était plutôt rare de voir une piscine par maisonnée. Les jeunes, comme les moins jeunes, avaient plutôt tendance à aller se rafraîchir à la piscine municipale ou ils se rendaient au lac le plus proche lorsqu'ils disposaient d'assez de temps pour s'y rendre, sinon ils s'en passaient tout simplement.

Aujourd'hui, les piscines se sont multipliées à une vitesse vertigineuse dans les cours. Pratiquement chaque maison a sa propre piscine avec un système de filtration à base de chlore et de produits chimiques. Toutefois, la nouvelle tendance écologique a conquis le monde des piscines et des possibilités vertes sont maintenant offertes.

La piscine écologique sans aucun produit chimique pour sa filtration est de plus en plus populaire au Québec et les paysagistes s'y intéressent comme tous les Québécois. Comme plus de 300 000 piscines se trouvent actuellement dans notre belle province, ça vaut tout de même la peine de s'y attarder un peu.

L'aménagement

Il peut être très facile d'aménager sa piscine naturelle en utilisant le même procédé qu'une piscine conventionnelle. Après avoir creusé le trou de la dimension choisie, on commence l'installation.

La toile

En bitume élastomère ou en caoutchouc EPDM, une toile étanche est installée dans le trou où elle est ensuite maintenue par des pierres plates mises en place tout autour de celle-ci et qui, du même coup, stabilisent le sol. Il est aussi possible de tapisser le fond de pierres naturelles ou de roches. Cela permet de donner un aspect plus naturel à la piscine.

Le drain et le filtre

Il est important d'installer un drain de surface et un drain de fond comme pour une piscine standard. L'eau sera pompée et filtrée par du sable. Oxygénée à 90 % par une chute et filtrée à 10 % naturellement par des plantes aquatiques, l'eau retournera parfaitement saine à la piscine. Le filtre peut être composé de plantes, de petites roches, de compost ou de sable et il est généralement proportionnel à la taille de la piscine.

Le bassin

D'une surface d'environ de 5 % à 10 % de la superficie totale de la piscine, le bassin d'assainissement utilise des plantes aquatiques au lieu de produits chimiques. L'eau de la piscine passe généralement par le bassin deux fois par jour.

La température de l'eau

Comme la fonction première d'une piscine est de rafraîchir, la piscine naturelle n'est tout simplement pas faite pour être chauffée. Il est donc préférable de maintenir une eau fraîche, environ 75 degrés, pour éviter les problèmes ultérieurs. Afin de créer pour la toile une surface de protection, des plaques de béton ou des roches recouvrent normalement le fond. Il arrive que ces plaques ou ces roches se recouvrent d'une fine couche un peu glissante avec le temps, semblable aux surfaces dans les lacs.

L'entretien

Pour entretenir la piscine et limiter le côté glissant, il est alors possible d'ajouter des bactéries une fois par mois afin de maintenir la qualité de l'eau. Sous forme liquide, ces bactéries maintiennent la vitalité de l'eau et des plantes. Il existe également des filtres UV qui aident à rétablir la situation en cas de problèmes plus majeurs.

En résumé

Avec la tendance de plus en plus écologique qui s'installe, et avec raison, il y a fort à parier que les piscines naturelles seront peu à peu plus populaires dans les années à venir. Comme la technologie semble aussi se mettre de la partie, la piscine naturelle sera probablement la voie du futur pour rafraîchir nos belles soirées estivales.

Depuis plus de 20 ans, les techniques de recherche en filtration se sont développées et continuent de le faire aujourd'hui afin de nous offrir le choix d'une baignade dans une eau douce et claire sans chlorure et entourée de toutes sortes de végétaux à floraison très variée.

Dans les dernières années, les piscines hors terre ont envahi la cour arrière des résidences, ce qui a eu pour effet de faire diminuer le prix de ces dernières. Actuellement, on peut acquérir une piscine naturelle pour un coût comparable à une piscine creusée, soit entre 8 000 $ et 25 000 $ selon la dimension et ses à-côtés.

Peut-être que le prix sera à la baisse si la piscine naturelle envahit la cour arrière des résidences comme l'a fait la piscine hors terre, ne sait-on jamais! Afin d'en connaître un peu plus sur la piscine naturelle et sur les possibilités pour chaque cour arrière, il est important de discuter avec un expert paysagiste pour bien connaître les dimensions idéales selon chaque résidence et pour valider toutes les informations avant de se lancer dans cette belle aventure.